10 mars 2008

Filip et Lio : la tempète dans un verre d'eau


Filip, mon meilleur ami de la vie, tient un blog qui, malgré ses efforts, ne compte pas beaucoup de visites et souffre de ne pouvoir recevoir de commentaires que de membres inscrits sur MySpace.
Afin de doper l'audience de son site, Filip a tenté de me provoquer en portant aux nues, d'une façon aussi soudaine qu'incompréhensible, la chanteuse Lio.
Vous me connaissez, j'ai laissé un commentaire précisant ce que j'en pensais.
Il n'en a pas fallu vraiment plus pour que Filip lance sur le net une véritable cabale contre moi-même avec la parution d'un post-manifeste "soutenons Lio contre l'injuste Minijul".
En découvrant cette nouvelle provocation que j'imaginais essentiellement animée par la rancœur suite à l'oubli de l'évocation de son anniversaire (le 2 mars) sur ce blog, je decidais de laisser cette fois un commentaire très court pour lui clouer le bec.
Et ça a marché.
Depuis il dit "faire table rase des conflits pro et anti-Lio".

Evidement, il avait oublié le détail important : Lio, tout le monde s'en branle !

Filip, je t'adore, tu es mon ami sans qui ma vie ne serait pas ce qu'elle est, et cette ultime provocation est à prendre comme une déclaration d'amour fraternel.
Bon anniversaire en retard !

4 commentaires:

papa a dit…

Quand je pense qu'il y en qui se brouillent "pour un oui ou pour un non". Je suis heureux de constater que votre vieille amitié rèsiste à de telles tempêtes !...

Grégou a dit…

Hihi!
La déclaration finale ressemble à mes multiples posts cucus et qui pourtant, viennent du fond du coeur!
C'est touchant!
Tu te Grégouise!

Jul a dit…

Non je ne me grégouise pas complètement car toutes mes phrases ne se terminent pas par un point d'exclamation.

filip a dit…

Je tiens à préciser que : primo : je ne t'en voulais pas d'avoir omis de me souhaiter bon anniversaire sur ce blog (même si je t'ai fait une remarque pour faire mon chieur...) car tu m'as appelé au tel le 2 et non le 3 (comme les autres années)
Deuxio : je n'ai pas voulu te provoquer en parlant de Lio, l'article était un clin d'oeil anodin et nostalgique pour le kitsch 80's, rien de plus !
Tertio : je n'ai pas dit que j'avais dit mon dernier mot...
Quatro : merci pour la conclusion certes un peu culcul mais qui me touche... Il va sans dire que je pense la même chose et que le fait que notre amitié resiste à tant de conflits majeurs n'est pas anodin !