31 août 2006

Télé : Emmy's et Prison Break

Décernés ce week-end, les 58e Emmy awards marquent une rupture avec les éditions précédentes, entendez par là que West Wing, Desperate Housewives, Six feet under et Lost n'ont pas monopolisé le palmarès ou 24 s'est largement fait remarquer...
A noter 2 prix pour My name is Earl, bientôt diffusé en France, de quoi attiser notre curiosité.

Tant qu'on parle de séries, ce soir M6 attaque la diffusion de l'excellent Prison Break. Hormis le fait que l'acteur principal soit magnifique, je vous conseille cette série qui met 2 épisodes pour décoller mais qui ne vous lâchera plus. Lilian la définit justement comme un croisement entre Oz et Mc Gyver, c'est un peu réducteur mais y'a de ça.
Evidemment, les extraits vus dans la bande-annonce ont permis de vérifier que la VF va être un véritable massacre... Vous êtes assez grands pour savoir ou trouver toute la saison 1 en vost de façon plus ou moins légale.

Bon allez je m'arrête là j'ai prévu prochainement de vous parler de la rentrée télé, dont l'évenement reste incontestablement le passage des Chiffres et des lettres de France 2 à France 3.

Plus d'infos sur les Emmys sur l'excellent site Toute la télé

Meilleure série dramatique : 24
Meilleure comédie : The Office (la version US)
Meilleure série animée : Les Simpson
Meilleure actrice de série dramatique : Mariska Hargitay (New York, unité spéciale)
Meilleur acteur de série dramatique : Kiefer Sutherland (24 )
Meilleure actrice de comédie : Julia Louis-Dreyfus (The New Adventures of Old Christine )
Meilleur acteur de comédie : Tony Shalhoub (Monk)
Meilleure actrice de second rôle de série dramatique : Blythe Danner (Huff)
Meilleur acteur de second rôle de série dramatique : Alan Alda (The West Wing)
Meilleure actrice de second rôle de comédie : Megan Mullally (Will and Grace)
Meilleur acteur de second rôle de comédie : Jeremy Piven (Entourage)
Meilleur réalisateur de série dramatique : Jon Cassar (24)
Meilleur réalisateur de comédie : Mark Buckland (My name is Earl)
Meilleur scénario de série dramatique : Terence Winter (The Sopranos)
Meilleur scénario de comédie : Greg Garcia (My Name is Earl)
Meilleur reality show : The Amazing Race
Meilleur téléfilm : The Girl in the Café
Meilleure mini-série : Elizabeth I
Meilleur show : Le Daily Show avec Jon Stewart
Meilleur réalisateur de téléfilm : Tom Hooper (Elizabeth I)
Meilleur scénario de téléfilm : Richard Curtis (The Girl in the Café)
Meilleur acteur de téléfilm : Andre Braugher (Thief)
Meilleure actrice de téléfilm : Helen Mirren (Elizabeth I)
Meilleur acteur de second rôle de téléfilm : Jeremy Irons (Elizabeth I)
Meilleure actrice de second rôle de téléfilm : Kelly MacDonald (The Girl in the Café)

6 commentaires:

Maître a dit…

triste destine que celui du blogger...
On l'insulte quand il ne remet pas à jour son blog, et quand celui-ci est alimenté copieusement personne ne daigne laisser un commentaire...
Cher ami je vous soutiens, même si je me contrefiche du résultat des Emmy's....

Maître a dit…

"triste destin", bien sûr...

Jul a dit…

Par contre c'est vrai que l'humanité entière attendait avec impatience des bribes de texte de programme salle de shopping and fucking...

Maître a dit…

oh mais c'est qu'on à l'esprit taquin...
C'est vrai, un blog est à respecter en tant que montrant ce à quoi chacun accorde de l'importance. Mon blog est le blog de l'auto-satisfaction, et je crois que ça marche.
Je partage complètement ton dégoût devant le triste défilé de people has been ou toxicomane qui vient essayer de faire croire que Sarko est vraiment trop cool.
Espérons que même les plus cons des électeurs ne seront pas dupes sinon va falloir songer à s'expatrier...

emilie a dit…

pour revenir à Prison Break sur M6: magnifique musique de générique aussi.

Jul a dit…

Oui, en effet, le générique est grotesque alors en qu'en vo la musique est complètement normale, ce n'est pas un rap à 2 balles...