30 août 2006

Festival d'Avignon : la mise à jour

Pourquoi un code-barre dans le visuel qui aurait pu faire un chouette tee shirt si je ne l'avai pas fait le dernier jour ?...

Retour fin juin
Quelques heures après avoir fini le démontage de Periclès, j'atterissais à l'atelier du festival. Contrairement à l'année dernière ou j'avais déboulé fin mai, je me suis retrouvé cette année directement dans le bain. avec plein de nouveautés.
Déjà, faut se rappeler des prénoms ou des surnoms de tout le monde, ce n'est pas chose aisée.
Ensuite, il faut s'habituer tout de suite au nouvel agancement de l'atelier agrandi.
Il faut connaître les nouveaux. Cette année, il y avait 4 julien(s) ! Bon, comme on peut s'y attendre, on est 4 bon gars. Comme d'habitude dans ces cas là, je suis le plus petit donc on m'appelle p'tit-Ju. Sinon il y a grand-Ju, Julien-Joke et Julien-de-nanterre. autant vous dire que quand on est les 3 electros julien sur un montage, c'es très pratique pour le regisseur.
Petite déception cette anne : Grand-Ju et Seb-Gernobel avec qui je rigole bien sont passés su des lieux cette année, respectivement aux penitents blancs et à la cour St jo.
Il aura donc fallu user les terrasses des celestins et du Pili pour faire régulièrement des point-ragot. Parceque dans le genre bouche-de-vieille, Grand-Ju il est plutot imbatable, un peu comme Manou.
Parlons-en de Manou. Cette année afin d'éviter 10 mois de dépression nerveuse elle a obtenu de ne plus travailler au bar du festival, mais à l'eglise des celestins. Avec le Sanson. Il fallait les voir ces deux là, boire leurs coupes de champagne recouverts de terre de Paso-Doble.
Donc, en gros, vous imaginez bien qu'avec cette équipe là un peu concentrée sur le quartier des celestins, les infos ont bien tourné !
Mas revenons à la volante lumière transformée, pour 2 mois, en volante caissière.
Comme nous l'avons déjà évoqué le système descodes barre a été instauré et autant vous dire que ca marche très bien des fois sauf quand ca déconne.
En gros, quand un chariot de projo sort, c'est le sketch.
Y'en a un qui se saisit de la bipette, un autre qui se jette sur l'ordi et c'est parti :
- Bip
- un par ?
- ouais
- vas y continue
- Bip
- un autre par
- ouais
- vas y
- Bip ... Dong dong dong dong dong
- ahhh attends ca a pas pris t'en etais ou ?
- ben j'sais pas
- vas y rebipe
- c'lui là ?
- ouais non il etait deja passé
- bon attend
...

Et qu'est-ce qu'on rigole...
Le mieux, c'est quand même de passer la bipette (communément appelée sex toy pour sa forme equivoque) sur des objets qui ne sont pas dans la base de donnée. par exemple, une cannette de coca est acceptée par l'ordi mais affiche une référence zarb de 53 caractères.

Evidement, le fonctionnement de l'atelier n'a pas vraiment changé.
Quand tu as envie de bouger, tu t'arranges pour partir avec les camions qui sortent en livraison, quand t'as envie de rien foutre tu te mets à la réparure et tu discutes en écoutant la radio.
Tu peux à tout moment prendre une cannette au distributeur pour t'octroyer une pause. Dans les trucs cools à faire, y'a le test de jeux d'orgue, les tests de hmi, le petit entretien ou la prepa.
Le tout bien sûr, c'est de ne pas se retrouver à souder des cables dmx ou trier des PF.
Mais la principale activité de l'atelier, c'est quand même de déplacer des choses. Des flys, des projos, des caisses, des chariots, qu'importe.
Les shadocks pompent, les electros déplacent. C'est la grande nouveauté de cette année, vu que maintenant y'a la place. Evidement, chaque jour on redéplace ce qu'on a déplacé la veille mais c'est sympa.

En ce qui concerne les lieux, j'ai été pas mal abonné au cloitre des célestins puisque j'y ai fait tous les montages et démontages, J'ai fait des nuits en solitaire à la cour St Jo, un peu de Benoit XII de cour d'honneur et de théatre municipal. Mais l'endroit ou on m'a pas mal vu c'est le bar du festival, et aussi le Pick-up, parceque c'est dans cet excellent resto que je peux manger des pavés de boeuf rossini.

Bon, évidement, je pourrai continuer longtemps comme ca, vous vous doutez bien qu'en un mois de boulot et de fêtes, y'en a des anecdotes...
Le mieux pour le blog est que je vous mattraque de photos.
vous aimez bien ça, les photos.

Vous en trouverez des miennes, et aussi de Philippe-ambassadeur qui m'en a filé d'endroits ou je ne suis pas allé. merci à lui.

Evidement je profite de ce post pour faire des gros bisous à mes collègues-copains-que-j'aime-bien : Grand Ju, Seb, Mag, Michael, Philippe-ambassuqué et Julie-coloc, Julie et Sam, Thalie, Joke, Damien, Ananda, Jul-de-nant', Ludo, Jé et Canard...etc...etc..


Vous voulez d'autres photos ?

Quelques photos d'Elisabeth du festival 05, une photographe qui fait un travail très interessant sur les "acteurs de l'ombre", notement une belle photo de Michael sans ses cheveux !

Les photos du site officiel du festival 06

Minijul l'année dernière : quantité industrielle de photos



2 commentaires:

Zcomme a dit…

Rien à voir, le blog officiel de Zélie a ouvert ses portes, il y a du bouleau, mais je n'y comprends rien avec les photos, les URL machin et tout...
Ca va venir, besoin d'aide. http://zcomme.blogspot.com
mon mail, spelconi@hotmail.com
A plus. c'est sympa de lire ton blog assez régulièrement!
spelconi, MdS

Anonyme a dit…

ON PEUT PAS EN AVOIR ENCORE UN PETIT PEU DES PHOTOS D AVIGNON ?