27 décembre 2006

Vieille peau !

J'ai oublié de vous narrrer l'autre jour une belle anecdote de Noël.
Samedi 23 décembre, en répétition au théâtre des Ateliers, je descends au bas de l'immeuble des bureaux pour aider Gwenn, la costumière, à trimbaler son bordel. Une dame entre au même moment et nous rejoint donc dans l'ascenceur. Très polie, elle évoque les courses de Noël et le monde dans la rue. Puis je vois ses yeux qui se lèvent un peu pour observer le haut de mon visage.
"Vous savez, ne vous inquietez pas, demain tout est ouvert, même les coiffeurs".
Puis elle nous a donné l'adresse d'un sois disant excellent coiffeur ouvert le lendemain.
A tout celà deux explications possibles :
- son fils est coiffeur, elle se sent obligée de lui faire de la promo en toutes circonstances.
- ma coiffure ou mon absence de coiffure a franchi un cap et provoque maintenant des réactions chez des gens que je ne connais pas et qui, du coup, me donnent leur avis pour m'aider dans une situation apparement difficile.

1 commentaire:

Thomchaz a dit…

ENORME ! ! !