11 août 2008

Clip de la semaine spécial J.O.

En ces temps olympiques, n'est-il pas indispensable de rappeler le bonheur que peut procurer la fibre artistique de certains sportifs ?
Retour donc dans les années 80, ou Carl Lewis a su émerveiller les foules avec son inoubliable (ou pas) titre Break it up.
Les point forts de ce clip :
- on se rend compte que C.Lewis est gay et que personne n'a bronché à l'époque
- on adore la combi noire avec petite ceinture blanche, limite Courège
- la musique, bien sûr
- la dame aux bulles, incroyable, indescriptible...

1 commentaire:

Filip sous le choc a dit…

On nous cache décidément beaucoup de choses sur les coulisses de l'athlétisme états-unien !
Primo : Carl Lewis est un chanteur incontournable entre Grace Jones et Véronique&Davina : un monstre sacré !

Deuxio : Il a du être gigolo pour financer ses produits dopants et ça ça ne choque personne !