17 janvier 2008

Chapeau l'artiste...

JB, toujours premier informé dans ces cas-là, m'a appelé alors que je buvais un chocolat chaud au Nemours (car quand on travaille au français, le reglement interieur précise qu'on doit boire des cafés au Nemours pour ragoter).
Donc, Carlos est mort.
Que peut-on ajouter à cette nouvelle qui tombe comme un couperet, comme pour nous rappeler que, finalement, cette chienne de vie n'a pas d'états d'âmes et qu'au final, ce sont toujours les meilleurs qui partent en premier ?
La tristesse.
Le vide.
Il nous revient à présent de sans cesse faire vivre le précieux heritage qu'il nous laisse en ayant toujours en tête ces mots :

Tout nu, tout nu, on voit craquer
Roméo en pédalo
Bronzé, bronzé, toutes les filles sont
Des Vénus en maillot
Tout nu, tout nu, on ne pense plus
Qu'au safari fesses-partie
Bronzé, bronzé on va draguer
Les p'tites dans l'eau, quel boulot !
Ah les vacances, ah les vacances
Moi quand j'y pense ça me démange !

6 commentaires:

magnifique a dit…

un gros monsieur vient de nous quitter

gette, bouleversée a dit…

SAlut l'artiste!

David a dit…

Salut l'artiste, et passe le bonjour à Coluche.

David a dit…

TAOW

so (ndlr) a dit…

ah moi les hommes à barbe...

Ma. a dit…

Je pense surtout a sa maman qui doit retrouver son petit...